Navigation


 Publications en ligne


 Retour au forum

DOLCE RIBELLE   

Cette Miss a été disqualifiée quand elle révèle être un homme.

Ribelle | Publié mer 7 Fév - 16:58

La plus belle femme du Kazakhstan a failli être un homme ! Arina Alieva était en bonne voie pour devenir Miss Virtual Kazakhstan. Elle allait participer à la finale du concours de beauté, plébiscitée parmi 4000 autres concurrentes. Avant de participer à la dernière phase du concours, elle a décidé d’être honnête et d’avouer qu’elle est en réalité Ilay Dyagilev, un jeune homme de 22 ans. Les hommes qui ont voté pour elle se sentent humiliés et les organisateurs en colère l’ont disqualifiée. Regardez les photos troublantes d’Ilay, dans la vidéo, qui lui ont permis de berner tout le pays.

Au départ, sa candidature n’était pas sérieuse

Tout est parti d’un pari un peu fou avec ses amis. Ilay Dyagilev parlait de beauté, des critères de beauté féminins avec ses amis. Selon lui, toutes les filles se ressemblent, à trop vouloir suivre les tendances et la mode. « De nombreuses jeunes filles sont identiques, elles ont le même style. Elles pensent qu’elles sont belles si elles suivent les tendances. Je ne le pense pas », explique Ilay. Il a donc décidé de se faire passer pour une fille d’un autre genre.

Il s’est classé dans le top des plus belles filles du pays

On peut dire que ça a marché. Il a réussi à berner les juges et le public, qui ont massivement voté pour lui, lors des phases de qualification. Elles étaient 4000 à s’être inscrites au concours. Lors de la demi-finale qui vient d’avoir lieu, elles étaient encore 142 en lice, et seulement 16 ont été qualifiées pour aller en finale. Ilay, alias Arina Alieva, était parmi elles ! Mais tout ceci n’avait pas pour but de faire des problèmes, alors Ilay a décidé de révéler son secret. « Je suis allé jusqu’en finale et j’ai décidé de révéler l’identité d’Arina, quand j’ai compris que ça allait trop loin ». Les organisateurs se sont dits « choqués » par la révélation et l’ont disqualifié. Ils l’ont remplacé par la fille qui arrivait la suivante dans le classement.


Source

À propos de l'auteur